le Journal du Floyd

Un trésor oublié?

Canon EOS 650 argentique

De par le monde, il existe des personnes à la fièvre acheteuse, bien souvent dans ces cas-là les objets acquis ne sont guère, voire jamais utilisés. C' est le cas de cet appareil photo Canon EOS 650. Il fait partie des premiers de la gamme EOS chez Canon. L' appareil a été stocké pendant de très longues années au fin fond d' un carton, dans un entrepôt en Californie, puis en Oregon. La prise en main de l' appareil est agréable, rien d' inhabituel, enfin l' ergonomie est bonne. La visée est même meilleure que sur mes autres appareils Canon plus récents. L' objectif standart de l' époque, un 35-70mm, me paraît même bon, de meilleure qualité que les 28-80mm qui ont suivi.

Canon EOS 650 argentique

Les commandes de l' appareil sont par contre assez dérangeantes. Il faut pousser un petit bouton M, et tourner la molette en haut de l' appareil pour faire défiler les menus: priorité ouverture, priorité vitesse, manuel. Une autre petite molette sur la gauche sert à allumer l' appareil. Les corrections d' exposition se font par demi-diaphs et non pas par tiers. J' oublie aussi que cet appareil date vraisemblablement de 1987 ou 1988. Pour l' époque, c' est quand même pas mal, surtout qu' un testeur de profondeur de champ se trouve sur le côté, près du fameux bouton M.

Canon EOS 650 argentique

Le plus surprenant est le bruit du déclencheur, qui me fait dire que la qualité est là aussi. Après toutes ces années, la cellule est toujours aussi précise. Seul gros bémol, il n' existe pas pour ce modèle un battery pack, il faut donc acheter de manière régulière une pile 2CR5, qui ne se trouve pas partout, et qui de surcroît n' est pas vraiment gratuite. Une utilisation prolongée avec des objectifs qui bouffent de l' énergie risque de devenir onéreuse. Bref, je suis comme un gosse devant son nouveau jouet, et j'avoue une certaine impatience à finir ce film commencé depuis la nuit des temps. Les résultats seront vraisemblablement aléatoires, le film est partiellement exposé, il a été laissé dans le boitier depuis de nombreuses années dans des conditions loin d' être optimales.