le Journal du Floyd

Les animaux domestiques sont-ils aussi condamnables que les personnes humaines?

troll, le plus jeune de mes chats

Putain, le Farid, lanceur de chat sur les murs, il est habillé pour l' hiver en zonzon et il est déjà sûrement attendu à sa sortie. La sottise ne paie plus. Ces faits, bien sûr condamnables, sont à minorer face aux crimes et délits perpetrés par la race animale. Prenons en exemple, mes deux chats et la liste de leurs crimes et délits:

Actes de torture et barbarie

...pour me lécher le bout du nez tous les jours à 6 heures du matin depuis la naissance de ce putain de chat, et seulement dans le but de recevoir 3 croquettes à la con! Si cela ne va pas assez vite, il mord.

Coups et blessures volontaires

...quand ils ne se battent pas entre eux, les traces de griffes sont visibles sur ma personne dès lors que le chat a décidé de jouer avec moi. Volontaire ou pas, cela n' a aucune importance. Enfoiré!

Tapage nocture

...Le plus vieux des 2 chats miaule au milieu de la nuit. De désespoir, il est vrai, il cherche toujours au même endroit dans la maison, notre chatte emportée par la maladie, il y a 2 ou 3 ans. C' est beau l'amour...Mes nuits sont un peu moins calmes.

Vol à l' étalage en état de récidive légale

...Il ne faut rien laisser trainer, surtout lors de la préparation des repas. Je tourne le dos à l' espace de travail durant 2 secondes et...hop, pick-pocket surprise, il manque un ingrédient ou deux. Le plaisir de voler, peu importe, viandes, poissons ou légumes. Légère préférence pour les viandes blanches et les poissons toutefois...

dégradation de biens publics en état de récidive légale

...A certains endroits bien déterminés, les félins se font et se refont les griffes. Certains meubles, murs ou cloisons en font les frais. Le plus jeune se faisait un plaisir aussi à vider la poubelle. Véridique, j' ai dû sécuriser la poubelle avec un tendeur sandow.
Si toi aussi, tu as un "Haus Tyran" à la maison, je n' ai pas de religion, mais j' irai pour toi, et surtout beaucoup pour moi, à Lourdes ou à Lisieux. Enfin, Lisieux pour pleurer...