Une base courte et simple

L' empâtage

Prendre une grand gamelle, verser de l' eau et faire chauffer jusqu' à la température désirée. Incorporer le malt, remuer ensuite tout le long de la chauffe pour éviter que le malt colle au fond. Généralement, j' empâte à 50 degrés.

Les paliers de chauffe

Selon les recettes, il y aura un ou plusieurs paliers pendant un certain temps. Pour faire court afin de se faire une idée génerale:

- Entre 30 à 45 degrés Celsius, on fluidifie le moût (pas utile pour une Pale Ale mais recommandée pour certains malts, comme le malt de seigle).

- Entre 45 et 55 degrés Celsius. Pour les bières blanches ou les Hefeweizen Allemandes, les bières qui contiennent du malt de blé par exemple, une question de goût.

- Entre 60 / 65 degrés Celsius, on donne du corps à la bière (maltage proprement dit).

- La phase finale se situe entre 70 et 75 degrés Celsius où les derniers sucres sont extraits (saccharification).

- Une dernière montée en température jusque 78 degrés Celsius pendant 1 à 2 minutes.

Filtrer

Plus exactement extraire le jus du moût. Verser le moût délicatement dans un seau muni d' un robinet. Pas besoin d' ajouter qu' il faut disposer dans le seau un système de filtrage, on veut du jus et pas les drèches (résidus de malt non solubles). Au fur et à mesure que le jus coule, rajouter délicatement une quantité d' eau chaude (à 78 degrés Celsius) sur les drèches.

Cuisson - ébullition

Le jus extrait doit maintenant cuire entre 60 et 90 minutes afin de tuer les mauvaises bactéries.

Houblonnage

Les houblons amérisants 15 minutes après le début de la cuisson, les houblons nobles (aromatiques) 15 minutes avant la coupure du feu, ou à la coupure du feu. Le houblon perd ses aromes a la cuisson, c' est la raison pour laquelle les houblons amers sont mis en début de cuisson. Avant de transvaser le jus dans la cuve de fermentation, on peut ajouter encore du houblon directement dans la cuve (Whirlpool). Le houblonnage, dit à froid, se fait à la fin de la fermentation primaire. Le houblonnage à froid apporte une note subtile à la bière.

Fermentation

Filtrer et transvaser le jus bouilli dans une cuve de fermentation. Enfin un seau hermétique muni d' un barboteur. Refroidir le jus, la température ne doit pas excéder 30 degrés Celsius. Lorsque la température est suffisamment basse, ajouter la levure. La levure transforme le sucre en alcool. 2 fermentations. La primaire dure 5 à 10 jours environ dans une pièce aux alentours de 20 degrés, la secondaire jusque 4 semaines entre 10 et 15 degrés Celsius. Entre la primaire et la secondaire, il est possible de filtrer à nouveau la bière. L' activité de la levure est visible et audible grâce au barboteur, ça "bloblote"

Mise en bouteilles

La levure n' est pas morte mais endormie. On la réveille avec 4 à 5 grammes environ de sucre par litre (moins c' est mieux que trop). Ce re-sucrage va donner du pétillant à la bière. Entreposer les bouteilles debout dans un endroit frais dans l' obscurité.

Dégustation

Pendant plusieurs semaines, ta bière, tu ne toucheras point. Oui, je sais, la vie est dure... La bière se conserve jusque 2 ans, un peu de patience et laissons la bière se faire en bouteille.

un verre de bière